dans la rue, à Pantin

 

A l’initiative de l’association ‘les clowns de Pantin’, Rose Bigoudi a trouvé des commères (féminin de compère) pour arpenter à Pantin le canal, le marché, le métro, et même… une galerie (avec la collaboration involontaire de la galerie Thadeus Ropac).

 

Nous étions donc : Zoé Moimaime, mam’zelle Elise, Babouche, Opportune et moi, Rose Bigoudi : un aperçu.